jeudi 16 février 2017

Pourquoi les jeunes sont accros aux marques ?

Tom Theys , directeur stratégie chez Publicis, répond.
La marque de vêtements Abercrombie et Fitch ouvrait, hier jeudi, son premier magasin en Belgique, à Bruxelles. Est-ce un événement ?
Pour beaucoup de gens, oui. En tout cas, ses créateurs ont tout fait pour créer l’événement. Pas uniquement l’ouverture, jeudi, mais tout ce qu’ils ont fait avant, avec les sélections du personnel notamment.
Leur stratégie marketing est-elle vraiment très différente de celle d’autres marques ?
Ils essaient de créer la différence par une approche marketing tout à fait originale. Si on regarde les vêtements, il n’y a pas beaucoup d’originalité́ dans ce qu’ils font au niveau de leurs produits. Ils ont donc cherché à être uniques d’une manière autre. Leur volonté́ de créer une sorte de mystère autour de leur magasin est tout à fait claire : pas de lumière du jour, musique très forte, vendeurs en torse nu ; tout cela est destiné́ à se distinguer. [...]
Comment expliquez-vous le succès de la marque auprès des ados ?
La qualité́ et les modèles sont certainement bons, mais pas nécessairement meilleurs que d’autres marques. La différence, c’est la tentation. On a l’impression que c’est hyper-exclusif. Il y a quelques années, on pouvait acheter ces vêtements seulement aux Etats-Unis. Quand il y avait des gens qui portaient quelque chose d’Abercrombie et Fitch, la première question était
« Où l’as-tu acheté́ ? ». Ils ont créé́ aussi le phénomène des files d’attente permanentes. Les jeunes ont envie de se mettre dans la file avec les autres.
Est-ce que ce phénomène général des marques joue aussi sur des adultes ?
Jusqu’à un certain niveau, oui. Une marque sert à reconnaître certaines valeurs qu’on espère trouver dans les produits qu’on achète. Les gens se sentent rassurés. Prenons le cas d’un amateur d’auto qui connaît très bien la mécanique. Il va facilement savoir quelle voiture est la meilleure selon ses critères. Mais pour la majorité́, il faut faire confiance à certaines marques sans savoir vraiment ce qu’il y a derrière. Pourquoi achète-t-on une Audi ? Parce qu’on est influencé par la réputation de la marque et que c’est fatalement bon puisque c’est allemand. C’est la marque qui crée la confiance. Pour le fabricant, il faut installer cette image, et c’est loin d’être facile. La pub fait une partie. Mais, aujourd’hui, ce sont souvent les réactions des autres utilisateurs, que l’on consulte sur le net, qui ont un effet déterminant sur le choix.
(D’après www.lalibre.be)

Répondez par vrai, faux ou on ne sait pas.
1. Les vêtements de Abercrombie et Fitch sont plus originaux que les autres marques.
2. En Belgique, le premier magasin a ouvert dans la capitale.
3. Il n’y a pas de musique dans le magasin.
4. Le personnel du magasin a moins de 25 ans.

Répondez en cochant la bonne réponse.
1. L’originalité des créateurs concerne :
a. □ leurs produits
b. □ leur approche commerciale
c. □ leurs prix
2. Les jeunes sont attirés par cette marque parce qu’ils pensent que :
a. □ c’est très exclusif
b. □ c’est de très bonne qualité
c. □ les vendeurs sont beaux
3. Les adultes sont aussi attirés par les marques :
a. □ parce qu’ils ont de l’argent
b. □ parce qu’ils sont exigeants
c. □ parce que les marques les rassurent.

Répondez aux questions suivantes.
1. Quelle est la volonté des créateurs de Abercrombie et Fitch ?
2. Quel autre phénomène ont-ils créé ?
3. Pourquoi choisit-on une Audi ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire